Protes'temps'forts Niederbronn

 

Protes'temps forts

Rétrospective du culte célébré à Niederbronn les Bains

le 31 octobre 2010

Invité par la Mission Industrielle d'Alsace et de Moselle, Marc Feix, prêtre, enseignant en éthique à la faculté de théologie catholique et conseiller spirituel des « Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens », prêchait ce jour-là devant environ 150 personnes. Extrait.

La parabole du père et de ses deux fils (Luc 15)

 Le travail doit être respectueux de la dignité, liée à la caractéristique humaine : l’Homme, ni objet ni moyen, n’est pas qu’une force de production… L’entreprise elle-même est par conséquent plus qu’une société de capitaux, elle est aussi une société de personnes, comme le rappelle si justement l’enseignement social de l’Église (catholique).

Si le travail est d’abord un accès aux revenus et à l’autonomie des personnes, il est même temps sécurité de destin, bien malmenée aujourd’hui ! On constate une dissociation de plus en plus grande entre l’activité humaine et les conditions et procédures de production. Une récente enquête montre que les personnes les plus heureuses au travail, sont celles qui peuvent se réaliser soi-même en utilisant le maximum de leurs compétence et de leur potentiel, et qui peuvent ainsi le partager avec d’autres au sein de l’entreprise. C’est le don et le contre-don si souvent ignoré dans les évaluations et la reconnaissance professionnelles, comme l'a très bien montré Norbert Alter dans un récent ouvrage (Donner et prendre) poursuivant les travaux de Marcel Mauss.

Quand les tâches se spécialisent, les personnes sont cloisonnées dans des tâches répétitives et des séquences de production qui ne permettent plus la vision d’ensemble. Pour elles le travail ne fait plus sens, pour elles-mêmes et dans leurs relations aux autres. En plus, dans notre région, au sein même de nos familles, nous expérimentons la fragilisation des parcours professionnels au cours de la vie. La page d’Evangile choisie et proposée à notre méditation de ce dimanche, ne nous le montre-t-elle pas d’une certaine manière. Un Père, deux fils, avec deux parcours professionnels pour le moins contrastés : tous les deux héritiers, mais l'un se risque dans le monde, alors que l’autre joue l’assurance au domicile familial.

La totalité de la prédication de Marc FEIX est en ligne sur  

http://www.protestants-niederbronn.org

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau