L'église, les vitraux, l'orgue

L'église protestante

Cette église fut construite en 1881-82 dans un style néo-roman. Par les nécessité du terrain, elle fut orientée dans une direction sud-est / nord-ouest. Elle connut plusieurs fois des endommagements importants, à cause des deux guerres mondiales.

Plaque commémorative 

Près de l'entrée, vous trouvez une plaque commémorative  en métal. Elle est dédiée à Georg Ertz, ancien missionnaire  et pasteur à l’époque de la construction de l’église (1877-1906)

 

Les vitraux du chœur

Les vitraux du chœur représentent trois événements majeurs du destin du Christ et de l'Eglise.

1) Vendredi Saint : Mort et ensevelissement du Christ (Le vitrail de gauche montre la croix vide avec une échelle et le linceul du Christ)

2) Pâques - la résurrection (milieu) : Le Christ triomphe de la mort et sur le Malin (représenté par le serpent)

3) Pentecôte (droite) : Des langues de feu descendent sur les disciples – c’est la naissance de l’Eglise

Les vitraux sont signés et datent de la restauration de l’église en 1958.Eglise 11 juin 2011 014

 

Le vitrail central    "Le Christ est ressuscité ! Oui il est vraiment ressuscité !»

Vitrail de la Résurrection crée par l'artiste Tristan Ruhlmann dans les années 50 pour la fenêtre centrale du chœur de l'église protestante de Bitche.

 

En souvenir du Docteur Albert Schweitzer

L’orgue n'est vraiment pas un bijou. Rafistolé après la guerre, coincé sur le côté de l’estrade, sans buffet, il est aujourd’hui dans un mauvais état. Mais il a une valeur sentimentale. En effet, le clavier fut récupéré de l’église protestante Sainte-Aurelie de Strasbourg, et c’est sur ce clavier qu'Albert Schweitzer aurait enregistré plusieurs concerts d’orgue immortalisés sur disque.

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau